Recevez Notre Newsletter | Devenir membre

Abonnement newsletter

 

Abonnez-vous gratuitement dès aujourd'hui et recevez
par e-mail en avant-première les dernières nouvelles sur la vie du réseau.

Ou
Utilisez cette partie si vous voulez vous désinscrire de la newsletter.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné ou votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.

Mot de passe oublié?

imgBanner1.png

HUANG Yin est actuellement directrice du service clientèle et consultante en management au sein de CORE (http://www.cooperelate.com). Elle a fait ses études à l’IAE de Lille et est diplômée d’un Master en mathématiques appliquées et d’un MBA. Elle a travaillé également sur l’analyse de stratégie marketing dans le Département de stratégie européenne d’une entreprise américaine connue.

HUANG Yin, une fille charmante, sympathique et enthousiaste, est diplômée de l’Institut de Commerce & Management de l’Université de Shanghai. C’est en partant en France dans le cadre d’une année d’échange qu’elle a commencé à se passionner pour ce pays. Après avoir été  diplômée du programme MBA de l’IAE de Lille, elle a obtenu l’opportunité de faire un stage dans une entreprise automobile allemande, travaillant dans le domaine de la gestion de projet international. Au cours de ce stage, elle a trouvé que son expérience académique dans le domaine du management était trop vague pour résoudre d’une manière efficace certains problèmes rencontrés dans son travail. C’est pourquoi elle a donc décidé d’approfondir ses connaissances en mathématiques appliquées. Après l’obtention de son diplôme et grâce à la recommandation de son ancien patron, elle a commencé à travailler dans une entreprise américaine connue, en tant qu’analyste de stratégie marketing au sein du Département de Stratégie Européenne. Quelques années plus tard, un de ses amis travaillant dans le domaine du consulting l’a sollicitée pour travailler avec lui en free-lance sur des projets pour les groupes français connus comme ACCOR et AIRFRANCE. Mais sa famille étant en Chine, elle a décidé de repartir là-bas et de travailler dans le domaine de la gestion de la relation clients, forte de sa connaissance et de sa pratique au sein de Salesforce.com en Europe, qui est le premier du monde dans le domaine du CRM. 

En évoquant sa vie en France, HUANG Yin a toutes sortes de sentiments qui lui viennent à l’esprit. Elle parle tout d’abord des difficultés dans les études. Après avoir suivi 8 mois de cours de français en Chine, les premiers temps en France ont été plutôt difficiles pour elle. Chaque cours était comme un exercice de dictée. Elle ne pouvait pas tout comprendre. Mais avec l’aide de ses camarades français et grâce à ses propres efforts, elle a enfin réussi à comprendre. Elle est même devenue le leader du groupe lors de la deuxième année de Master dans le cours « Jeu d’entreprise », et leur groupe a gagné la première place. Maintenant, elle parle trois langues étrangères en plus du chinois: l’anglais, le français et l’allemand. La langue n’est plus un obstacle pour elle. Elle a également eu quelques soucis pour l’ouverture de sa carte bancaire, la demande d’un titre de long séjour etc. Elle pense que pour vaincre les difficultés, le plus important est de conserver un bon état d’esprit. Peu importe les différences de nationalités, nous patrageons tous les mêmes sentiments et si l’on reste sincère, on peut toujours trouver des gens sympathiques n’importe où. Ainsi, son propriétaire français et son premier patron de stage l’ont beaucoup aidée.

Les centres d’intérêt de HUANG Yin sont variés : les différentes cultues, la mode, la cuisine, l’architecture… La vie en France lui a appris à être plus réceptive à la culture.. Elle a en effet été impressionnée par le mode de vie des Français. Pour elle, la culture et l’art ne sont pas que dans les choses brillantes et connues, mais dans la vie, partout, dans le corps des Français. Visiterun  musée, une galerie, voir une pièce de théâtre, etc. … tout reflète une attitude face à la vie, qui n’a rien à voir avec les origines ethniques, géographiques, le salaire et le statut social. Elle-même espère qu’elle pourra devenir une femme exigeante envers sa qualité de vie

Enfin, si elle devait apporter des conseils aux étudiants qui souhaitent aller étudier en France, elle leur suggèrerait avant tout d’avoir un but dans la vie, les études ou bien un projet professionnel. Pour ceux qui veulent travailler en France par la suite, elle pense que des spécialités telles la finance, la comptabilité, l’informatique, l’actuariat, l’ingénierie donnent plus d’opportunités pour trouver un emploi ; mais pour ceux qui souhaitent ensuite rentrer en Chine, elle pense qu’il vaut mieux choisir une spécialité à laquelle ils s’intéressent vraiment.